février 01, 2018

Mamie et moi


Ma Mamie elle à presque 97 ans.
Je te le dis tout de suite, ma Mamie c'est ma meilleure pote. Elle rit souvent, elle râle souvent, on se ressemble terriblement, et on se comprend presque tout le temps. Je la vois beaucoup, elle vit chez mes parents, elle y a une grande chambre qui lui sert aussi de salon, et elle fait sa vie, comme une grande.

Parfois on s'embrouille, elle veut toujours avoir raison, et elle a des idées bien arrêtées. Il y a plein de trucs qu'elle ne comprend pas, comme les jeunes, internet, les végétariens, ou toutes les machines avec des boutons dessus...

Elle me répète ses histoires en boucle, des fois je l'écoute sans rien dire, et d'autres fois je lui dis qu'elle me l'a déjà raconté cent fois et que bon...
Alors elle me dit que si ça me plait pas de l'écouter, j'ai qu'à aller voir ailleurs, ou bien
On verra bien comment tu seras toi, quand tu auras mon âge !
Et elle marmonne d'autres trucs en patois que je comprends pas trop.
Elle a du toupet je te jure... Tant pis, je l'ignore un moment, elle aussi, puis on oublie.

On est potes, on s'engueule comme des potes, on se rabiboche comme des potes, tout simplement.

Mamie, elle n'a pas de miroir dans sa salle de bain, elle en veut pas, alors parfois il lui reste du dentifrice mal rincé au bord des lèvres, alors je lui dis en me marrant et puis elle se marre aussi. Mais me remballe aussi sec si j'ai le malheur de lui dire de mettre un miroir...
Ou alors elle oublie de se coiffer, elle a des épis de dingue, je lui dis qu'elle ressemble à une folle et elle me répond que si ça dérange quelqu'un, qu'il tourne le cul au vent.
Bon, je vois vaguement où elle veut en venir, alors je change de sujet...

A presque 97 ans, elle est au top avec mes garçons, elle peut garder l'un ou l'autre, quelques heures facile. Il lui mettra le salon en vrac, il éparpillera tous les jouets aux quatre coins de la pièce et il ne voudra rien ranger, non non.
Mais Mamie elle n'aime pas gronder, alors elle va tout ranger, encore une fois, même ces jouets qui sont passés sous le lit, elle les attrapera avec sa canne et hop !
Après elle lira des histoires ou racontera les siennes, et puis elle ouvrira sa boite secrète, il y a toujours des pâtes de fruits dedans, et elle lui en donnera une en lui disant bien de ne pas le dire à Maman.
Elle est toujours trop sympa avec eux, même quand ils sont relous, elle leur trouve tout le temps des excuses.

Moi aussi quand j'étais petite je passais du temps avec elle, on allait dans son jardin, elle pour jardiner, et moi pour l'inonder de questions. Elle en avait jamais marre, ou elle ne le montrait jamais...

Elle est souple Mamie. Souvent elle se met debout et elle me montre comment elle arrive à toucher ses pieds avec le bout de ses doigts... Même moi je n'y arrive pas, j'arrive aux chevilles et déjà je suis en souffrance... Je lui dis que mes jambes elles sont trop longues et elle, elle se moque de moi.

Il y a des gens qu'elle peut pas blairer et elle n'hésite pas à le faire savoir, j'aime bien. Surtout qu'en général on est plutôt d'accord sur les gens qu'on peut pas blairer.
Elle parle patois aussi, mais je l'ai déjà dit, et j'y comprends que dalle, et je lui dis que je pipe pas un mot mais elle continue à me parler en patois. Et après son charabia elle me pose toujours la même question :
Tu sais ce que ça veut dire ?
Ben non je sais pas, comme d'hab', je comprends rien à ce que tu me racontes...
Parce que les dictons en patois ça rime, mais si on les dit en français, ben ça rime pas !
Et elle, elle aime bien quand ça rime...

Mamie elle a toujours un ouvrage en cours, elle tricote, crochète, couds, recouds, débobine et embobine...tout le temps. Elle sait que je les aime pas ses napperons, qu'ils ne vont pas avec la déco de chez moi, alors elle ne m'en fait pas. Du coup elle culpabilise et elle veut tout le temps me rapiécer mes chaussettes ou me faire des ourlets.
Il est trop long ton pantalon, macarel !
Oui, oui.

Dans ma famille, Mamie c'est ma meilleure alliée, avec elle je peux parler, de tout. Je sais que je la soûle des fois, ou que je l'agace mais je ne vois que de l'amour dans son regard, tout le temps, même quand elle marmonne en patois.

Ma Mamie elle a presque 97 ans...depuis un presque un an.
Le 28 février 2017, elle est partie, comme ça, sans prévenir. Deux jours plus tard je suis allée lui dire au revoir, elle était dans sa chambre, toute apprêtée, dans sa robe bleue, celle qu'elle ne portait qu'aux grandes occasions, elle n'avait aucune expression, elle n'était pas...elle.
J'ai tourné la page de son calendrier, celui que je lui avais fait, avec des photos des petits, je lui ai dit qu'on était en mars et qu'elle n'avait pas vu les photos de mars.
Dans le silence de cette chambre dans laquelle il y avait toujours du bruit en temps normal, je me suis sentie idiote.
Je l'ai regardée à nouveau sans pouvoir dire un mot, ce n'était pas elle, je ne la reconnaissais pas.
Je lui ai touché la main, sa main glacée, une larme a glissé sur ma joue et je suis sortie.

J'ai perdu ma meilleure pote il y a presque un an.
Ses histoires que j'ai trop entendues, ses épis dans les cheveux, ses napperons, ses regards de travers sur ce qu'elle ne comprend pas.
Son admiration sans faille pour mes enfants, et pour moi.
Ses rires et ses jurons en patois.
Ça me serre le ventre tellement ça me manque.

Ma Mamie aura presque 97 ans, pour toujours.


12 commentaires:

  1. Et merde! Tu me fait chialer!! Ma mamie à moi elle c'est un petit bout de femme blond peroxydé avec une jolie mise en plis et des joues parcheminées. Elle sent bon ma maminette. Elle ne s'arrête jamais. Faire et défaire c'est toujours travailler qu'elle dit... Elle a su rester coquette malgré ses presque 92 ans... Et je ne suis pas sûre qu'elle atteigne les 95... Ma mamie c'est quelqu'un je peux te le dire! Elle est plus moderne que bien des gens et avec elle j'ai toujours eu une relation incroyable. On pouvait parler plus d'une heure au téléphone toutes les deux sans que je ne m'ennuie un seul instant. Mais aujourd'hui ma maminette perd la tête. Pente gériatrique qu'ils disent... Et moi je perds un petit bout de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :(
      Faire et défaire c'est toujours travailler, ma Mamie le disait elle aussi! Je t'envoie plein de serrages fort fort dans les bras, à toi et ta maminette... <3

      Supprimer
  2. Merci de nous avoir invité chez ta mamie. Une sacrée belle personne que ta mamie.

    RépondreSupprimer
  3. une bien belle personne que ta mamie. elle n'est plus là, mais elle revit par ton texte si touchant. Elle vit à travers toi, et peut être qu'un jour aussi, tu seras cette mamie ! moi aussi, j'aimerais être cette mamie, mais je ne connais pas de patois ! ma mamie a moi était plutôt... méchante. bah oui ça arrive aussi des fois. heureusement, ma maman était à l'inverse. j'aurai bien voulu qu'elle soi là jusqu'à ces 97 ans....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (ton com' avait atterri dans les spam...comprends pas)
      Oh ma poulette je suis désolée :(
      La confrontation à la mort oui ça nous met un coup et ça nous rappelle que nous aussi nous vieillissons, et peu à peu on sait ce qu'on a envie d'être, ou ne pas être, ces gens dans notre vie nous touchent et nous changent. La vie, la mort, tout ça nous fait grandir.
      Je te bizoute fort :)

      Supprimer
  4. Tu m'as mis les larmes aux yeux! Ton article est magnifique! Ta mamie devait être une belle personne avec une sacrée personnalité :)
    Douce journée
    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet c'était un sacré petit bout de femme !
      Merci Laurie de laisser un petit mot ici :)

      Supprimer
  5. Boudi... Tu m'as beaucoup émue. Très joli texte, vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boh merci :)
      Ça faisait un moment que je voulais mettre par écrit tout ce que je ressens pour elle. ♥

      Supprimer
  6. Oh mon Dieu...
    Cet article est magnifique. On dirait un roman dont on attend pas du tout la chute.
    Gardes précieusement dans ton coeur cette relation magique que vous aviez, c'est ce qui compte le plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci c'est très gentil. Je garde tout ça précieusement oui, je le partage un peu avec vous aujourd'hui, et elle m'aurait sûrement grondée d'avoir parlé d'elle "sur le Interrrnet", mais chut... :)

      Supprimer