janvier 16, 2018


J'ai bien envie de te parler télé, ça fait longtemps. De séries surtout, tu connais la sérievore que je suis... Il se trouve que j'avais envie de me trouver des petites séries à mater quand Môssieur n'est pas là, parce que Môssieur, il vieillit, et il pique du nez à la trente-troisième minute d'un épisode de Game of Thrones... Alors quand il me dit :
Heumshvémcoucher
Avec un œil qui dit merde à l'autre et sa bouche en cul de poule, bah moi je me retrouve comme une couillonne sur mon canapé et je peux même pas me binge-watcher trois épisodes d'affilée parce qu'on regarde la série ensemble et si jamais un des deux voit un épisode avant l'autre, je te raconte pas le scandale... On l'a mit sur notre contrat de mariage, entre les clauses "Tu ne spoilera point" et "C'est celui qui dit qui est".

Moi, je suis jeune et fraîche, et aller me coucher à 23h48, ça me fait pas peur! (woooh!)
Du coup je me suis trouvé des séries pour moi, rien qu'à moi, et même que des fois je me couche après minuit...La fifolle!


NEW GIRL


J'ai donc découvert (l'an dernier) ce petit bijou qu'est New Girl, série qui date (quand même) de 2011, donc j'arrive après la guerre, mais si on me dit rien aussi hein!! Comment veux-tu que...oui c'est toi que je gronde, lecteur/trice ingrat/e !

Cette série c'est comme un bonbon Arlequin, frais, coloré, acidulé, c'est tout doux, j'aime tout dedans, je ne suis qu'amour et ours en guimauve quand je regarde ça.
C'est l'histoire de Jess, qui se sépare de son mec et doit donc déménager, elle se trouve alors une petite colloc' avec trois gars sympa.
(Non ce n'est pas le pitch d'un porno)
Bon on devine dès le premier épisode qu'il y affinités entre Jess et un des collocs, et l'histoire tourne un peu autour de ça mais c'est surtout à propos d'amitié.
Une série Friends-like.
C'est une série un peu étrange au premier abord, ça manque de rythme, certaines vannes tombent à plat, il y a plein de petites imperfections qui font que c'est pour moi une excellente série, pleine de naturel et de légèreté.
Je suis amoureuse du personnage de Jess (Zooey Deschanel) (non ce n'est pas le nom d'une actrice porno), je trouve qu'elle est ultra cool, d'ailleurs maintenant je rigole comme elle, la tête en arrière, un hahaha un peu rauque, toutes dents dehors.
Putain cette série est en train de remodeler ma personnalité (sauve-moi!).
Et je suis étrangement tombée sous le charme du personnage de Nick (Jake Johnson), alors, je ne me comprends plus moi-même mais je suis convaincue que ce gars (cf GIF ci-dessous) est diablement sexy.

Oh oui...

Il y a des choses qui ne s'expliquent pas...

J'ai tellement accroché que j'ai dévoré les 5 premières saison en à peine 1 mois. C'était la folie, des sessions de huit épisodes d'affilées, parce que 
Mais merde! C'est quand qu'ils vont enfin se rouler des pelles ces deux là ?
J'ai même été obligée d'aller lire les résumés d'épisodes pour connaître le numéro de l'épisode dans lequel roulage de pelle il y a. Je me suis auto-spoilé, j'avais jamais fait ça avant, c'est grave tu crois?
Ensuite il y a eu la saison 6 puis je me suis re-maté toutes les saisons, encore une fois, dans la foulée.
J'aime quoi.

La 7ème et dernière saison attaque en avril 2018.

Par contre attention, /!\ WARNING BE CAREFOULE /!\ j'ai eu l'occasion de voir quelques bouts d'épisodes en version française, et là c'est juste pathétique. Le doublage français (comme souvent) a saboté la série, l'a dépouillée de tout, l'a massacrée à coups de hache, c'était gore...
Vraiment, à voir en VO uniquement (comme toutes les séries d'ailleurs) (sauf Plus Belle la vie cela va de soi) (pas parce que tu dois le regarder en VF hein, mais parce que tu ne dois pas la regarder du tout), fais gaffe, je le saurais si tu regardes en VF, je t'ai à l’œil.


SUITS


J'ai commencé à regarder Suits sans grande conviction j'avoue, l'histoire d'un mec, Mike (Patrick J. Adams), qui à la chance d'avoir une   ÉNORME    mémoire photographique (calme toi enfin), et qui du coup saisit l'opportunité de devenir avocat sans même avoir le diplôme. L'essentiel de l'intrigue, réside donc dans le fait de devoir cacher ce secret inavouable (en plus d'être illégal).
Donc bon, ça ne fait pas rêver là comme ça, d'autant que ça se passe dans une grosse firme d'avocats, qui défendent surtout des gros patrons pour protéger leurs gros sous.
Tout est gros dans cette série.
Là tu te dis
Mais pourquoi elle regarde ça? Ça à l'air tout pourri...
Et bien...en fait oui quand on décortique un peu la série on peut dire que ce n'est pas une très bonne série pour plein de raisons :
- le pitch pas folichon
- les personnages peu attachants, un peu trouducs, qui dégoulinent de dollars
- le jeu d'acteur parfois moyen
- les histoires qui tournent en boucle
- les affaires en justice dont on ne comprend pas un traître mot...

Ben ouais mais ça non plus je ne l'explique pas mais je suis cette série assidûment depuis 7 saisons et demi, sans me lasser (la date de la seconde partie de saison est inconnue pour le moment).
Et puis bon, il y a Harvey (Gabriel Macht):
Hey how you doin' ?
Ok je suis faible.

Ici aussi on a de la romance à base de Tu veux tu veux pas, de Je t'aime moi non plus, de Ah non je peux pas j'ai piscine, etc.
Le truc bien énervant...mais qui me fais regarder la suite même si j'y comprends rien aux cours de la bourse ;) .

Info people : c'est dans cette série qu'il y a la future Madame Prince Harry, Meghan Markle.
Je n'ai aucun commentaire sur le sujet, ils sont beaux, ils sont riches, ils sont prince et princesse, la vie est belle.

Finalement ces personnages si peu attachants au premier abord, le deviennent étrangement ensuite, de plus le ton est vraiment sympa quand les situations se détendent, il y a des moments très très drôles.


SCANDAL


Cette série me passionne, elle me met la larmiche, elle me met la rage, elle me fait dire des
♥ Oooooooh ♥ 
et des
Va crever dans les flammes de l'enfer ! Morue!
Parfois dans le même épisode, et parfois à propos d'un seul et même personnage.
Bref c'est la série qui rend schizo.
Ici on suit Olivia Pope (Kerry Washington), qui gère une agence de relations publiques en quelque sorte, et elle s'applique surtout, avec son équipe de choc, à dissimuler les secrets de gens importants. Et ce même jusque dans la maison blanche...
Ah ah! Ça t’intéresse ça, hein!

Mouais bon moi au départ je me suis dit, la politique tout ça, bof bof... Mais c'est bien au delà de ça, il y a du complot et du coup de pute à tire larigot là dedans, c'est jouissif !
En plus, c'est vachement immersif, vu que bon, la Maison Blanche, remplie de fouines et de vils serpents prêts à tout pour se frayer un chemin jusqu'au bureau ovale, c'est pas tellement de la science fiction. On est dans de la série "réaliste", plus ou moins.

C'est vraiment une série de malade, dans le sens où à quasi chaque fin d'épisode tu es genre
Non, Georges n'est pas dedans :(

Ouais des fois t'en crois pas tes yeux tellement il se passe des trucs de fou. C'est bien ficelé, il y a du soucepence grave, et sans te spoiler puisqu'on l'apprend très tôt dans la série, je peux te dire qu'il y a fricotages en sous-marin avec le président des United States, rien que ça.

Bon en plus c'est pas Donald Trump hein le gars, tant qu'à faire
La classe à Valras
(Tu l'as reconnu ? C'est lui qui joue le méchant dans Ghost! (Tony Goldwyn) (oui il y a un méchant dans Ghost, c'est pas un film pour midinette, ça fait peur, ouh!)).

Actuellement nous en sommes à la saison 7 (qui sera la dernière je crois), dont la seconde partie reprend ce vendredi 19 janvier.
Par contre, plus la série avance, plus le personnage principal (Olivia) devient détestable.
Lâche tout de suite ce tailleur à trouze mille balles, Bitch !

Et la série devient rocambolesque à souhait, et c'est parfois un peu too much, mais ça fait partie du charme du truc, ces gros sabots qui te font dire que wow! c'est vraiment une histoire de dingue quand même.

Au début, c'est de l'amour, de l'amour, de l'amour, c'est beau, c'est dur, c'est la passion et ça te fout en l'air en dedans. Puis peu à peu, tout devient plus sombre, les personnages se durcissent et évoluent.
C'est toujours intéressant, même si t'as envie de voir mourir certains persos dans d'atroces souffrances (toute la famille Pope par exemple), c'est bien foutu.

Et big up à Bellamy Young qui joue Mellie (l'épouse du président), et qui est pour moi le meilleur perso de la série
Meuh non j'ai pas picolé...mmmrrrpppfff

Voilà, si toi aussi tu as des séries "doudous" raconte-moi ça, je suis en manque là j'ai plus rien à regarder, j'ai même recommencé Friends (pour la...euh 100ème fois?)...mais pour info c'est toujours un plaisir, ça n'a pas vieillit du tout (sauf pour les jeans taille haute, et les chemises trop grandes à motifs).

janvier 04, 2018


J'aime bien Instagram, c'est pour moi le "moins pire" des réseaux sociaux. Ça n'en fait pas un bon réseau social pour autant, ça n'existe pas un bon réseau social. Il y a une masse tellement énorme de trucs merdiques là dedans, que les bonnes choses qu'on peut en tirer peinent à sortir la tête de la vase.

Mais je dois avouer que c'est assez frustrant de traîner sur Instagram, ces images, belles, parfaitement éclairées, ces sourires sincères, ces instants magiques, ces enfants bien sapés, assortis entre eux...

C'est beau oui...Mais moi, elle est pas comme ça ma vie, enfin, il y a de bons moments, et je souris parfois, oui oui...
Mais qui peut prendre une photo de ces instants naturels, beaux par nature ? Où est le naturel si on appuie en même temps sur le déclencheur, où si on se sait capturée à ce moment précis ?
Je sais apprécier ces belles photos mais je ne comprends pas comment il est possible de capturer ça et le balancer sur la toile.
Au bout d'un moment je ne sais plus si je regarde la vraie vie de quelqu'un ou une brochure de Center Parcs...

Je suis aussi sur Instagram, peu active, même si j'aimerais publier plus de contenu, et du contenu j'en ai des wagons, mais la plupart du temps je ne les partage pas. Soit parce que la photo à plusieurs jours et je culpabilise de poster une image qui n'est pas instantanée, soit parce que la photo n'est pas assez lumineuse, nette, qu'on voit le bordel derrière etc.

Oui parce que une vie Instagramable est une vie sans bordel, il faut le savoir. C'est aussi une vie avec plein de baies vitrées, des plantes vertes, des murs tout blancs et des étagères en bois clair avec des livres a couvertures blanches dedans. Hygge quoi. Lagom même. C'est quoi? Je sais pas, mais c'est cool.

Bon ok, je veux bien mais chez moi c'est de grandes pièces avec de toutes petites fenêtres, donc du coup les plantes vertes c'est bien joli mais elles crèvent toutes sans lumière (pardon fougère).
Bon j'ai bien quelques étagères Ikea, mais leurs contenus, quoi que fort utile et/ou instructif ne sont pas du plus bel effet en arrière plan.

Heureusement il y a surtout des comptes en mode vraie vie sur Instagram, mais j'ai vraiment du mal avec ces gros comptes, très beaux certes mais qui pour moi sont une contradiction totale à l'instantané et au naturel. Sans dire que l'image doit être moche pour être vraie, moi franchement je n'y crois plus aux intérieurs nickel, où il n'y a rien qui dépasse, à ces regards perdus vers l'horizon, et à ces enfants en Catimini parfaitement repassés (les fringues hein, pas les enfant...quoi que?), qui ne boudent pas et qui ne râlent pas.
Il y a peut être un peu de jalousie qui naît en moi lorsque je regarde ces photos, mais après vient le soulagement parce que je ne peut y croire. Je sais moi, j'en ai des enfants, et c'est pas des fous furieux (enfin, pas tout le temps), et chez moi ils râlent, ils crient, ils disent caca prout en ondulant le fessier, ils dessinent sur mes murs blancs et ils bousillent leur godasses et leurs futals.

J'aimerais bien voir ça sur Instagram, des chaussures pourries, des enfants qui se disputent un bras de Playmobil, des mamans fatiguées, des salons-chambre-camping-salle de jeux, des trucs qui dépassent et des plantes crevées (désolée ficus).
J'aimerais voir ça et qu'il n'y ait que ça, je crois qu'on peut aussi faire de belles photos de la vraie vie, même quand elle n'est pas très jolie.



décembre 20, 2017


En vrac je suis, je viens de lire un billet chez Maman Orange, par le biais de Chez Lorette (♫ on est bien...♫♪♪) et son fabuleux Florilège de la blogosphère (dans lequel je suis, parce que je suis très très connue dans la blogosphère m'voyez).
Et donc ce billet, je te le pose ICI, il m'a complètement déprimée, mais je pense que ce n'est pas du tout l'effet escompté. En gros la madame elle fait le bilan de sa trentième année en checkant les choses qu'elle a accomplie en 2017. Et ben mazette, je me retourne moi sur 2017 et j'ai fait peanuts moi... Pourquoi ? Il fallait que j'en prende ?
Sérieusement j'ai rien fait, j'ai fait même...
Alors voici ma check-list des trucs que j'ai fait-mais-que-c'est-tout-pourri en 2017, parce que là j'ai besoin de déculpabiliser...

#inspirer #expirer


décembre 15, 2017


Tout à fait oui, je viens d'utiliser le verbe PRERDRE. Verbe inexistant dans la langue française et c'est bien dommage. C'est ni prendre, ni perdre, ni pute, ni soumise.
C'est surtout pour faire un titre d'article qui va te faire cliquer à coup sûr, parce que toi là qui me lis tu es :

A. À l'affût des régimes, tu as donc lu perdre, tu cliques.

B. T'en a marre des régimes, des gens qui font le régime, des blogueuses qui bloguent qu'elles font le régime, tu conchies le régime, tu as donc lu prendre, tu cliques.

C. Tu as lu prerdre et, Bescherelle à la main, tu as pouffé "mouhahaha cette coquille! Je m'empresse d'aller signaler son erreur à cette inculte dégénérée!", tu cliques.

Mouhihihi je suis le mal, je manipule ton cerveau !

Bref, c'est vrai qu'on voit fleurir ces articles sur le net et dans les magazines à plusieurs périodes de l'année... "Comment maigrir avant l'été", "Mincir après les fêtes", etc.

Mais, si on doit mincir avant l'été, et après les fêtes, et qu'entre les deux on ne doit pas prendre de poids, alors il se passe quoi ? On disparaît ?
(sujet de philo du CAP Magicien 2018)

Moi j'ai pas envie voilà. Moi je veux manger ce que je veux quand je veux, et mincir si je veux quand je veux. Alors les gens ils t'offrent des chocolats, des sucreries, ils t'invitent chez eux pour te faire à bouffer comme sur la dernière page d'un album d'Astérix...et toi tu dois dire "Hum hum, non non pas de sauce". Quelle tristesse franchement.

Moi je dis que les standards de la beauté ça n'existe pas, il y a des gens gros et beaux, des gens sveltes et vilains, des gens moches en dedans, et des gens qui devraient manger un peu plus.

Genre les gens qu'on nous montre dans les magazines justement et qui sont censés représenter ces fameux standards. Tiens regarde on va jouer à un jeu :

Fashion Week ou Walking Dead ?


Tu vas voir c'est super fun comme jeu, même Anna Wintour s'est marrée comme un dindon :

Tu vois?

Allez on commence avec un facile...
Mouais en fait c'est plus dur que ça en a l'air ce jeu.


Mais attention, affûte bien ton œil en voilà un autre...

Qui est qui ? Je ne sais guère...


Hop ! Un dernier pour la route...

Honnêtement, et c'est moi qui ait fait le montage photo, et là pouf...je ne sais plus...je suis perdue.


J'ai un petit bonus au fait, parce que la fashion week c'est pas que podiums, caviar et petits doigts en l'air. Non c'est aussi, la fraîcheur, la générosité, la créativité et surtout, le don de soi :


Hi hi hi! Regarde Samantha on dirait mon papi mais en pauvre! Cute! #fashionclodo
...Ouais.


Voilà voilà... Donc on est bien d'accord que... un peu trop manger, pas faire assez attention, demander du rab de sauce, prendre la dernière part de gâteau, savourer, profiter,... tout ça c'est juste 


Allez, bonnes fêtes à toi. ♥


novembre 28, 2017


Bon voilà je suis toute en boule, ça m'énerve, ça m'agace...pourquoi le monde m'en veut ? Le monde me dit merde, alors moi je dis merde au monde.
Il y a des fois, il se passe des trucs et j'ai juste envie de dire "Non.", ou même "NON !", voire même "Nooooooooooooooooooooooooon !".

(je remercie Steve Carell qui illustre parfaitement mon propos)

1. Ma sœur qui m'offre le dernier Pancol pour mon anniversaire alors que :

août 19, 2017


(Billet sponsorisé par Mauvaise foi magazine)

Salut à toi cher confrère enfulte !

Aujourd'hui je vais t'expliquer, dans ton intérêt, pourquoi en cas de problème, où en cas de pas de problème, tu dois t'adresser à la personne de ton foyer nommée "Maman".
Un petit exercice simple pour commencer, essaye de crier "Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan!", c'est bon tu le tiens? Ok, maintenant que tu maîtrises les bases, c'est parti...

Scénario n°1 : C'est la nuit, tu n'as que quelques mois, tu dors, puis tout à coup...tu ne dors plus, tu as...mal aux dents/le nez qui coule/perdu ta sucette/entendu une mouche voler/envie de faire chier le monde. Alors : tu pleures.

- C'est le tour de garde de Maman :
Dès les premiers petits sons qui émanent de ta bouche, Maman est déjà là, près de toi, elle a descendu les escaliers en flottant, ouvert la porte tout doucement et la voilà.
Elle sait presque tout de suite ce qui ne va pas, elle te passe du baume sur les gencives, te débouche le nez (tu détestes ça mais ça va quand même beaucoup mieux après), te remets la sucette ou te fais une tendre caresse sur la tête, puis s'éclipse, comme elle est arrivée, telle une douce brise...

- C'est le tour de garde de Papa :
Ça fait déjà 1 minute 30 que tu t'égosille et tu te demandes ce qu'il fout.
Il t'a bien entendu c'est sûr, mais en premier lieu, il analyse la situation, il fait un peu semblant de dormir (au début) et jauge le degré d'endormissement de Maman, au cas où elle aurait oublié que c'était pas son tour.
Mais Maman n'oublie jamais que ce n'est pas son tour, et d'ailleurs elle fait également très bien semblant de dormir.
Papa se résout donc à se lever, non sans lâcher un "Pfff putain" au cas où Maman serait vraiment en train de dormir, comme ça elle ne dormirait plus, Papa est partageur de bons moments.
Mais attends, il n'est toujours pas sorti de la chambre, il doit d'abord enfiler ses pantoufles, détail Ô combien important, tu le constateras par la suite. Il doit aussi mettre sa petite laine au cas où il choperait une pneumonie pendant le trajet.
Il descend les escaliers comme un bourrin, aidé de ses pantoufles qui font clac-clac, et s'écrase lourdement sur chacune des marches, qui grincent tellement qu'on pourrait penser que l'ouragan Katrina fait son come-back juste là, dans ta maison.
Il entre dans ta chambre *cli-clang* lance un "Pfff", trébuche sur un véhicule de la Pat'Patrouille *Ploc* "Raaaah!", te remets la sucette et se dirige vers la sortie. Mais toi, un peu insatisfait (et surtout bien réveillé maintenant que ça fait 4 minutes 52 que tu pleures ta race), tu décides de couiner encore un petit coup.
Papa : "Pfff pu-tain!"
Toi : "Ouaaaaaaaah!" (ben oui, tu sais pas parler mais tu sais gueuler toi aussi)
Sucette, Papa s'en va, remonte les escaliers en trucidant chaque marche et se recouche.
Parfois tu te rebelle encore un coup (ou plus), d'autres fois tu te rendors, c'est bien, il faut maintenir la pression sur les vieux. Pleurera...pleurera pas ? Hé hé ils sont bons pour tourner et retourner dans leur plumard en frétillant du palpitant au moindre coup de vent dans les volets. Bien ouèj !

Conclusion : Papa n'aime pas être réveillé à 3h du mat' tu le sauras. Maman non plus en fait, mais elle ne le montre (presque) pas, et parfois elle te donne même une mystérieuse substance sucrée au bon goût de fraise, et c'est donc indiscutablement vers elle que tu dois te tourner.

août 07, 2017



Ça fait environ 4 jours que j'ère tel un zombie (heeuuuuuu) sur mon blog, sur d'autres blog, je reviens sur mon blog, je relis un truc, j'ouvre une page vierge, j'écris un titre d'article, je me casse.
Là je viens d'aller voir Hellocoton, j'avais 8548 articles non lus...
...
Merde ça fait beaucoup. Je les lis? Allez je les lis!
...
Ouais non en fait.
Mais j'en ai quand même lu un, celui de...hum comment c'est déjà? Ah oui, le blog Mocassins et confiture, vas-y chercher bonheur (d'ailleurs tu m'excuseras FrauFrau ♥, je viens de pomper le titre de mon billet chez toi, ne m'envoie pas le SWAT).

Bref je suis complètement larguée de la blogo, Hellocoton j'y comprends plus rien, c'est moche et il y a de tout partout, c'est le bordel. Mais le bordel sale, pas le bordel classe comme ici (HA!), ça a changé. Et moi le changement j'aime pas ça!
Et comment font une petite centaine de personnes pour accoucher de 8500 articles en quoi? 1 an?
Ah putain je suis dépassée, j'ai 34 ans et demi et je suis dépassée.

Pour te dire, pas plus tard que tout à l'heure j'ai prononcé ces mots :
Non mais les jeunes maintenant c'est de la folie ils sont TOUT.LE.TEMPS sur leurs portables !

J'ai honte je te jure.
Bon en soi, c'est pas faux ce que je dis, mais merde quoi, 34 ans et demi, les jeunes...les jeunes maintenant...
Attends je reviens je vais me flageller un coup.