octobre 13, 2014

3 en 1 : Séries Télé

Je suis une grosse consommatrice de séries télé. Depuis toute petite, je regardais assez peu les dessins animés, j'étais une adepte de l’émission GIGA (iiiih mes yeux! mes yeux! ça pique!) qui diffusait exclusivement des séries.
Sauvés par le gong, La fête à la maison, le Prince de Bel-Air etc...aaah j'en garde un souvenir impérissable, vraiment, c'était frais, c'était chouette. Quand je revois leurs sapes maintenant j'ai l'impression d'avoir 90 ans, mais c'était chouette.
Y'a Monsieur Belding!!

De temps en temps je vais donc donner mon avis sur trois séries, une à voir (une série terminée, parfois trop tôt, parfois juste parce que c'est la fin, mais qui mérite d'être vue), une à suivre (une série en cours de diffusion, et assez intéressante pour continuer à la mater), et une à oublier.

Alors aujourd'hui dans notre rubrique 3 en 1 :





Une série à voir :

The Big C
L'histoire de Cathy, mère et épouse, qui découvre qu'elle est atteinte d'un cancer, à un stade bien avancé...
(4 saisons - 44 épisodes de 26 minutes)

Bon ok, le pitch donne pas envie de se jeter dessus j'avoue. En fait, la première saison tourne autour du fait que Cathy garde ce diagnostic pour elle seule, et c'est ce qui rends la série intéressante dès le départ, mais n'enlève rien aux saisons suivantes.
C'est vraiment la première série qui me fait mourir de rire ET chialer comme une madeleine dans le même épisode, et ce quasiment à chaque épisode. Au final, je sais pas si c'est très bon de faire le yoyo émotionnel toutes les 5 minutes mais bon...
La série est vraiment bien écrite et tellement bien jouée, Laura Linney qui joue Cathy est excellente, elle fait passer énormément d'émotions et John Benjamin Hickey qui joue Sean, son frère (un hippie SDF aux idées bien arrêtées) est génial.
Il n'y a que des bonnes choses à tirer de cette série. C'est un fou rire mélancolique, une tristesse joyeuse.

Une série à suivre :

The Leftovers (...hé salut toi...)
2% de la population mondiale disparait du jour au lendemain. Trois ans plus tard, on suit le quotidien des habitants de la petite ville de Mapleton.
(1 saison - 10 épisodes de 50 minutes)

Quand j'ai lu le résumé de cette série sur Allociné, avant de la regarder, ça m'a pas fait vibrer plus que ça. Et pourtant, va savoir pourquoi je l'ai quand même regardée, ouais je suis un peu rebelle... Ben j'ai bien fait, la série est ultra intrigante. Chaque épisode est centré sur une personne (un peu à la Lost), ou sur une situation, on peut pas dire que ça va a 100 à l'heure, mais l'ambiance est terriblement pesante, intense. On a toujours le sentiment qu'il va se passer quelque chose de grave. Une sorte de secte s'est formée à la suite de la disparition massive, ses membres s'habillent tout en blanc et fument tout le temps des clopes, on sait pas pourquoi mais ça fait parti du truc. Rien que ça, c'est pas énorme? "Tu fais quoi toi? -Bah je suis dans une secte où faut fumer des clopes...". Enfin non même pas parce qu'ils ont aussi fait vœu de silence...(ils ont l'air parfaitement sains n'est ce pas?...).
-Moi ma théorie c'est que c'est une secte de français...Ouais ils nous voient comme ça les ricains, des gens qui se baladent une baguette sous le bras, une pancarte de gréviste dans une main, un accordéon dans l'autre et une clope au bec-

Le thème musical (au piano) donne des frissons, et le générique est de toute beauté.
Au fil des épisodes on se pose mille questions...et on a pas trop de réponses, mais on nous en donne juste assez pour se dire que c'est assez taré comme série en fait. Sont forts les salauds.
Bon, en plus ce qui ne gâche rien, c'est la présence de Justin Théroux (lui là haut sur la photo, tu l'as vu hein coquinette), bah en fait c'est le mec de Jennifer Aniston (décidément elle est douée elle...c'est la plus forte je l'ai toujours su, c'était ma préféré dans Friends, et Angélina Jolie c'est qu'une grognasse). Il a l'air tout penaud dans la série (c'est le chef de la police de la ville), il est tout cool et tout le monde vient le faire chier.

La série continue donc, pour une saison 2 (l'été prochain je pense?), à suivre...

Une série à oublier :

Bates Motel
 L'histoire des Bates, psychopathes de mère en fils, essayant de faire tourner un motel tout pourri dans une ville de barjos.
(2 saisons - 20 épisodes de trop 40 minutes)

Alors...Norman Bates, on le connait, c'est le tueur de Psychose (1960-Alfred Hitchcock), sorti du livre Psychose (1959-Robert Bloch). Sauf que là, ça se déroule de nos jours...ouais Norman il envoie des sms sur son iphone et il dit à sa reum "Ouais s'bon quoi!"...La classe.
Mais alors pourquoi les Bates ils sont fringués comme dans les années 50, on sait pas...bon...
Ici, l'idée de départ donne envie pourtant, mais sans déconner, elle est trop relou maman Bates. Norma est censée être une mère tyrannique qui maltraite son fiston, mais là non, elle est juste relou. Et surtout l'actrice...Vera Farmiga, c'est même pas qu'elle joue mal non, elle surjoue mal. C'est ballot.
Elle a les yeux exorbités en permanence, adopte une démarche très (trop) théâtrale quand elle est contrariée et a des réactions totalement inadaptées aux situations. Y'a du laisser aller dans la réalisation. Elle à l'air carrément névrosée, mais pas de la façon malsaine et ambiguë qu'on pourrait attendre, non c'est trop clownesque, ridicule même. C'est peut-être une série comique?
Sérieux il y a une scène sous une pluie battante et les personnages ne sont pas un brin mouillés, et ils n'ont pas de parapluie... Et Norman Bates (Freddie Highmore), pfff je sais même pas si j'en parle...charisme d'huitre...même pas peur...pas bon, pas bon. Les deux personnages principaux décrédibilisent totalement la série selon moi.
J'ai tenu la première saison, pas plus (ils diffuseront la saison 3 l'année prochaine), si c'était la mise en place c'était trop long, si ça l'était pas, c'était nul.

Et toi tu regardes quoi?

2 commentaires:

  1. Je voulais regarder "Big C" mais j'avais oublié. je vais m'y mettre quand j'ai finit la saison de revenge, je crois.

    RépondreSupprimer